Cinéma

Un monde d’errance

 

de Patrick Roques

Frédéric y joue le rôle principal, celui de Léo.

« Inspirée par Théodore Kaczinsky – dont la postérité oubliera le nom pour ne plus se souvenir que du pseudonyme que lui ont attribué médias et polices, Una Bomber – ce film relate la vie d’un homme. D’abord promis au plus bel avenir scientifique, une prise de conscience personnelle le conduira à rompre avec ce qu’il perçoit être une société basée sur l’exploitation sans fin de la nature et des êtres humains. Les bois seront son refuge, les bombes manifesteront son refus. Cette échappée durera dix-sept ans. Dénoncé, il sera condamné à l’enfermement psychiatrique à perpétuité. C’est par une transposition en Europe que ce film aborde son sujet, en  » oubliant  » les anecdotes pour ne plus garder que les questions que pose la vie de Léo. En une révolte qui ne parvient pas à s’affranchir de la misère psychique qui envahit son époque. » ».

 

 

Partager sur Facebook, ou sur Twitter.